All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Tesla Model 3 : la star des voitures électriques

Par Branche toi – le dans Constructeurs, Tesla

Attendue depuis mars 2016 par les fervents admirateurs de voitures électriques, la Tesla Model 3 arrive enfin. Lancée dans un premier temps aux États-Unis, cette berline électrique 4 portes entend bien concurrencer les principaux modèles électriques de l’Europe, d’autant qu’elle affiche à son lancement un prix agressif. Vous avez probablement déjà entendu les gros titres : la Model 3 est une voiture électrique qui cherche à se libérer de la politique tarifaire de la marque américaine. Il s’agit donc d’une déclinaison low-cost de la Model S et de la Model X. Après avoir reçu 500 000 précommandes pour ce modèle, Elon Musk (CEO de Tesla) a confirmé son souhait de débarrasser le monde des combustibles polluants comme l’essence et le diesel (avant notre grand déménagement massif sur la planète Mars !). Alors, avons-nous affaire ici à un concurrent électrique de plus pour la BMW 3 Series, à un prix beaucoup plus raisonnable et construit par une start-up américaine peu connue ? Ou bien la Tesla Model 3 tiendra-t-elle ses promesses ? Nos réponses dans cet article.

Pourquoi craquer pour la Tesla Model 3 ?

Si nous observions un peu le battage médiatique autour des voitures électriques, la Tesla Model 3 pourrait tout aussi bien être la voiture de la décennie. Depuis que le CEO de Tesla a dévoilé cette berline compacte en 2016, la start-up du Palo Alto a démocratisé définitivement les voitures électriques au grand public qui ne l’aurait pas imaginé auparavant.

En fin de compte, l’engouement pour ces véhicules de nouvelle génération s’est traduit par les 500 000 précommandes de la Model 3. Une VE qui se décline en 6 moutures :

  • la gamme standard;
  • la gamme standard plus;
  • la gamme moyenne;
  • la gamme longue;
  • la gamme hybride longue portée (à deux moteurs);
  • la gamme performance longue portée (à deux moteurs).

Alors, la Tesla Model 3 est-elle aussi révolutionnaire que le prétend le battage médiatique de Tesla ? Eh bien, nous avons ici une voiture électrique qui brille non seulement par son autonomie record, mais aussi par de nombreuses caractéristiques. Avant tout, la Model 3 est une berline sport, de la taille de la BMW Series 3, avec une carrosserie en acier et en aluminium ainsi qu’une myriade de cellules cylindriques Panasonic placées sous le plancher du passager. Si, pour la version standard, nous n’avons pas droit au moteur sous le capot, la Model 3 conserve la répartition presque parfaite des 50/50 du poids de la BMW.

La Tesla Model 3 marque également un tournant sur l’utilisation des voitures en tant qu’appareil personnel : nous n’avons plus ici de porte-clés et de commutateurs d’allumage. Par ailleurs, suivant votre familiarité avec les outils technologiques d’habitacle, toute l’interface de la Model 3 risquera de vous paraître soit rafraîchissante, soit frustrante. Un écran tactile horizontal de 15 pouces contrôle tout ce qui concerne l’expérience utilisateur. Que ce soit pour modifier les paramètres du moteur ou pour régler les rétroviseurs ou la climatisation, toutes les manipulations s’effectuent sur l’écran tactile unique.

Un réseau de recharge très étendu en Europe

Tesla est le premier constructeur au monde à avoir mis en place un vaste réseau de recharge rapide au monde. Couvrant la Chine, l’Europe, le Japon, l’Australie, les États-Unis tout comme le Royaume-Uni, le réseau est également bien présent en France dont les principales villes disposent de plusieurs stations-recharge. Dans l’Hexagone, les Supercharger de 120 kW permettent de récupérer 80 % d’autonomie en seulement 30 minutes de temps de charge : une pause-déjeuner de 15 minutes suffit donc largement pour assurer un trajet de 200 km sans aucune autre recharge. Mieux encore, vous n’avez pas besoin de rester 5 minutes à tenir le pistolet de la borne de recharge; il suffit de raccorder le câble triphasé et de se reposer, puis de le débrancher une fois que l’application notifie le plein d’énergie. Côté tarif, la Model 3, tout comme les autres voitures de Tesla, peut se recharger à 0,24 euro le kW. Un plein vous coûtera donc au max 17 euros, contre 60 euros pour un plein d’essence.

Les équipements de la Model 3

Comme nous l’avons mentionné plus haut, seuls la commande d’ouverture des portes et le réglage des sièges ne sont pas gérés par l’écran de bord de la Model 3. Toutes les commandes électroniques et informatiques sont centralisées sur l’écran tactile de 15 pouces positionné au centre du tableau de bord. Un simple glissement de doigt suffit donc pour régler éclairage, climatisation ou encore essuie-glaces. De leur côté, les rétroviseurs se règlent à l’aide des deux billes placées sur les branches du volant, ce qui maximise encore la maniabilité de ces outils. Seulement, autant prier pour que la dalle d’affichage numérique qui contrôle toutes les fonctions de la voiture ne tombe pas en panne. Tesla s’est longuement penché sur la conception des graphismes de l’écran de commandes. L’organisation des menus est intuitive et l’interface tout simplement sublime. L’écran tactile vous permet de naviguer sur le Web, mais n’offre malheureusement pas la possibilité de visionner des vidéos (du moins avant une éventuelle mise à jour).

Un confort optimal en tout temps

La Model 3 n’offre pas un système d’amortissement pneumatique comme celui de la Tesla Model S et encore moins des suspensions pilotées présentes sur ses concurrentes. La start-up américaine se contente donc d’un système combiné de ressorts et amortisseurs classique, mais très efficace. En dépit d’une garde au sol plutôt basse qui optimise l’aérodynamique et des roues sportives de 20 pouces, la berline compacte absorbe les chocs à faible vitesse. Il faut seulement éviter les ralentisseurs puisque les débattements sont limités à cause de la garde au sol.

Brillant pour son centre de gravité optimisé, la Tesla Model 3 est immunisée contre les mouvements de caisse et vous protège des chocs extérieurs. Le travail d’insonorisation mérite des éloges, tandis que le bruit au roulement des pneus ne se ressent pas du tout. De leur côté, les sifflements aérodynamiques subsistent, mais n’ont rien d’embarrassant, notamment lorsque l’excellent système audio vous remplit l’ouïe.

Un prix assez élevé au lancement

Il faut savoir qu’avec une seule usine située sur Palo Alto, en Californie, la firme Tesla n’arrive pas à produire suffisamment de Model 3 pour satisfaire les précommandes. Déjà, les 500 000 demandes soumises, c’est du jamais vu dans l’histoire de l’automobile. Pour répondre à ces sollicitations, le constructeur américain mise d’abord sur les versions à deux moteurs qui s’équipent de la batterie de 75 kWh. Tarifé à 53 500 euros à son lancement en janvier 2019, ce modèle est éligible au bonus éco de 6 000 euros dans sa version Grande autonomie de 530 km. La version Performance table, quant à elle, sur 530 km pour un 0-100 km/h en 3,5 s. Le prix de la mouture haute performance est de 64 300 euros, avec le bonus inclus. En deçà de la barre de 50 000 euros, nous avons la version Moyenne autonomie avec batterie de 60 kWh ainsi qu’une version Standard tablant sur les 50 kWh.

Pourquoi craquer sur Tesla Model 3
Konitono

Qu’en est-il du moteur électrique ?

La Tesla Model 3 est bien sûr une voiture entièrement électrique; elle n’émet donc pas de CO2, du moins pas directement. Dans cet esprit, elle mérite notre meilleur score de 10 points sur 10 pour sa motorisation, d’autant que l’achat de ce modèle 100 % électrique est éligible à l’aide gouvernementale en France (6 000 euros, jusqu’à 10 000 euros pour la reprise d’un ancien véhicule diesel).

Nous avons là l’un des véhicules électriques les plus efficaces en matière de motorisation électrique. En version longue autonomie à moteur unique, la Tesla Model 3 est évaluée à 130 MPGe (miles par gallon), ce qui représente la distance parcourue par un véhicule avec une consommation d’énergie équivalente à un gallon d’essence. Si Tesla propose aujourd’hui une autonomie de 325 km (après une mise à jour), les versions longue portée et Performance à 2 moteurs affichent, quant à elles, une autonomie de 310 km.

Tesla affirme que les versions récemment annoncées des gammes Standard et Standard Plus de la Model 3 offrent respectivement 240 et 260 km d’autonomie, mais ces versions de capacité de la batterie n’ont pas encore été évaluées par les autorités européennes.

Au cours de quelques essais en conditions réelles, il a été constaté que la Tesla Model 3 offre effectivement les valeurs d’autonomie revendiquées par la firme, même si le temps froid aurait pu réduire l’autonomie annoncée. Il faut savoir que certains véhicules électriques sont équipés d’une thermopompe qui pourrait améliorer leur efficacité par temps froid. Malheureusement, la Model 3 n’embarque que le chauffage résistif.

Alors que la Tesla Model 3 peut sembler encore un peu dispendieuse pour certains, elle est en fait vraiment abordable contrairement aux autres modèles de la gamme et on ne doute pas une seule seconde qu’elle soit incroyable malgré son prix agressif.

Les dernières nouvelles

Comment choisir le meilleur vélo électrique ?

Comment choisir le meilleur vélo électrique ?

Au Canada, une centrale va absor­ber autant de CO2 par an que 40 millions d’arbres

Au Canada, une centrale va absor­ber autant de CO2 par an que 40 millions d’arbres

Quelle trottinette électrique choisir ?

Quelle trottinette électrique choisir ?

Plus de constructeurs

Toyota veut équiper la prochaine Prius de panneaux solaires

Toyota veut équiper la prochaine Prius de panneaux solaires

Le pick-up électrique de Tesla coûterait moins de 50 000 dollars

Le pick-up électrique de Tesla coûterait moins de 50 000 dollars

Quelle voiture hybride rechargeable acheter en 2019 ?

Quelle voiture hybride rechargeable acheter en 2019 ?

Populaires

Voici la Renault e-Plein air, une 4L électrique

Voici la Renault e-Plein air, une 4L électrique

Branche toi

Branche toi diffuse de l'actualité, des guides et des tests reliés aux véhicules électriques, hybrides, hydrogènes et alternatifs