All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Quelle voiture hybride est faite pour vous ?

Par Branche toi – le dans Guides d'achat

Misant sur l’électricité pour permettre une économie de carburant, la voiture hybride s’avère plus économique à l’usage. Mais elle est aussi devenue compétitive face aux voitures à motorisation thermique et brille par le plaisir qu’elle procure en conduite. Seul hic : son mode de fonctionnement est encore peu connu du grand public.

Si en France, le marché du véhicule hybride rechargeable n’a démarré qu’en 2012, les chiffres actuels du secteur sont fort prometteurs, avec 14 562 unités vendues, toutes marques confondues. Au total, 11 976 voitures hybrides rechargeables ont été immatriculées en 2017, ce qui témoigne de la forte dynamique du marché français.

Des voitures comme la Mitsubishi Outlander PHEV ont donc ouvert la voie aux hybrides rechargeables. De leur côté, les constructeurs haut-de-gamme, en particulier, semblent s’intéresser au segment hybride rechargeable, avec les versions plug-in des BMW 3 séries et des Mercedes-Benz C-Class préférées des automobilistes sportifs.

Audi propose, quant à lui, également des versions rechargeables de ses A3 et Q7, comme Toyota avec sa Prius plug-in. Enfin, la nouvelle Hyundai Ioniq est également disponible en plug-in depuis 2017.

Voiture hybride : kézako ?

Par définition, une voiture hybride est un véhicule qui combine un moteur à combustion traditionnel (généralement à gasoil) avec un moteur électrique. En théorie, le moteur à combustion charge les batteries de la voiture, le moteur électrique intervenant généralement lorsque le conducteur sollicite davantage de puissance, par exemple lors d’une accélération.

En effet, les voitures consomment le plus de carburant lorsque vous appuyez sur le gaz. Il est donc préférable d’utiliser un moteur électrique pour aider le moteur à tourner à plein régime sans pour autant épuiser le gasoil ou l’essence.

Par exemple, de nombreux hybrides tirent parti du freinage par récupération pour capter l’énergie cinétique pendant le freinage et l’utiliser pour charger les batteries. En théorie, le moteur s’arrête automatiquement lors de cette phase, ce qui permet d’économiser du carburant et de réduire les émissions. Cependant, de nombreuses voitures hybrides, comme la fameuse Toyota Prius, peuvent fonctionner à l’électricité seulement sur de très courtes distances.

Qu’est-ce qu’une voiture hybride rechargeable ?
Un véhicule hybride rechargeable (ou plug-in) est tout simplement une voiture hybride normale que vous pouvez recharger en la raccordant à une borne de recharge. Ses batteries peuvent donc être rechargées grâce à une prise électrique présente dans les bornes de recharge à domicile ou publiques.

Sur la plupart des véhicules hybrides, la batterie se recharge automatiquement en récupérant l’énergie qui aurait pu être gaspillée.

Ainsi, les véhicules hybrides rechargeables peuvent utiliser beaucoup plus d’énergie électrique que les hybrides classiques, mais pas autant que les véhicules 100% électriques. Par exemple, la Mitsubishi Outlander PHEV possède une autonomie théorique de 33 km, tandis que la Toyota Prius rechargeable offre, elle, une autonomie de 39 km.

La théorie derrière les voitures hybrides

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la technologie des voitures hybrides n’est pas si nouvelle que cela. En effet, c’est en 1900 que Ferdinand Porsche a mis au point le premier prototype hybride. L’inventeur Henri Pieper a déposé ensuite le plus ancien brevet hybride en 1909.

Il faut savoir qu’il n’y a pas qu’une seule technologie de véhicules hybrides. Il existe en effet plusieurs niveaux d’hybridation que les constructeurs ont tour à tour explorés pour la production de leurs véhicules classiques. L’essentiel est de savoir que les véhicules hybrides se distinguent des voitures classiques par l’utilisation de deux groupes motopropulseurs : un moteur électrique et un moteur à combustion. Le moteur électrique est alimenté par une grande batterie rechargée par le moteur à combustion et par l’énergie récupérée lors du freinage.

L'Audi Q5
L’Audi Q5

La voiture hybride offre donc un compromis entre les avantages et les inconvénients de ces deux groupes propulseurs. Le moteur électrique s’avère très efficace pour l’accélération d’un véhicule et, contrairement à son homologue à combustion, il produit sa puissance maximale à l’arrêt complet. Toutefois, les batteries qui consomment suffisamment d’énergie pour parcourir de longues distances à l’électricité sont encombrantes, lourdes et beaucoup plus coûteuses. Heureusement, les progrès récents dans le développement des batteries ont permis de développer de nouvelles perspectives sur le marché de la mobilité électrique.

Néanmoins, il existe encore peu de modèles et, si les hybrides rechargeables ne sont pas limités en matière d’autonomie, les modèles 100% électriques offrent une autonomie de 70 à 250 km. Ainsi, pour le moment, les hybrides offrent le meilleur compromis entre les voitures diesel ou essence et les voitures électriques.

Pourquoi opter pour l’hybride ?
Le choix d’une voiture hybride peut être motivé par plusieurs raisons. Avant tout, le kilométrage des véhicules hybrides est en constante augmentation : la Prius de première génération a cumulé un kilométrage de 65 km/h, alors qu’un 2010, elle fait plus de 80 km/h.

Les progrès récents dans le développement des batteries ont permis de développer de nouvelles perspectives sur le marché de la mobilité électrique.

Pour attirer les automobilistes, les constructeurs n’hésitent pas à revêtir les véhicules hybrides à l’aide d’un intérieur luxueux et à intégrer tous les derniers gadgets imaginables. En prime, ces voitures affichent désormais de meilleures performances et une accélération plus rapide.

Les avantages de l’hybride

  • Réduction significative de la consommation de carburant (environ 5 litres aux 100 km pour une Yaris Hybride, contre 6,5 litres aux 100 pour une Yaris classique).
  • Exploitation de l’énergie cinétique que les voitures 100% thermiques gaspillent lors des freinages et décélérations.
  • Conduite confortable en milieux urbains.
  • Possibilité de recharger le véhicule si celui-ci est de type plug-in

Les inconvénients de l’hybride

  • Prix à l’achat plus élevé par rapport à une voiture 100% thermique.
  • Batterie de faible capacité, qui ne permet pas de rouler en mode tout-électrique à plus de 50 km/h (et encore qu’il s’agit d’un court trajet d’une dizaine de kilomètres).
  • Surconsommation sur autoroutes en raison de la désactivation forcée du moteur électrique, qui constitue donc un surpoids pour le moteur thermique.
  • L’achat d’une voiture hybride classique ou rechargeable ne donne plus droit au fameux bonus écologique sur les véhicules électriques.

Zoom sur le bonus écologique

Depuis la création du bonus écologique, ce dispositif d’aide à l’achat des voitures électriques s’appliquait aussi aux véhicules hybrides classiques ou rechargeables. D’une valeur maximale de 6 000 euros, cette aide de l’État pour l’achat d’une automobile propre ne concerne, malheureusement, plus que les voitures 100% électriques. Ainsi, les véhicules hybrides ne donnent plus droit au fameux bonus depuis 2018, ce qui en va de même pour les voitures à moteur thermique. La raison ? L’aide accordée par l’État concerne les véhicules dont l’émission de CO2 ne dépasse pas les 20 grammes par kilomètre. Une performance que les voitures hybrides ne risquent pas d’atteindre de sitôt.

Voiture hybride : comment ça marche ?

En 1997, le constructeur japonais Toyota a lancé la Prius qui devenait alors la toute première voiture hybride accessible au grand public. Cette innovation marque alors le début de l’automobile propre et de la mobilité électrique. Si la vocation de la technologie était avant tout d’économiser du carburant, elle a démocratisé aussi l’idée qu’une autre énergie que le pétrole peut fonctionner avec nos véhicules. Mais alors, comment fonctionne cette technologie de motorisation ? Qu’est-ce qui différencie une voiture hybride d’un véhicule classique ?

Nous savons déjà qu’il y a deux moteurs à bord d’une voiture hybride : le moteur principal thermique et le moteur secondaire électrique. Ces deux moteurs peuvent alors être combinés de différentes façons, les constructeurs sachant que certaines sont plus efficaces que d’autres. Mais le principal atout de ces véhicules est de vous permettre de consommer encore moins de carburant en utilisant exclusivement le moteur électrique sur une courte distance.

Les hybrides en parallèle ou en série
La plupart des véhicules hybrides utilisent une conception parallèle dans laquelle le moteur thermique ou le moteur électrique seul peut entraîner les roues ou peut fonctionner ensemble. Les hybrides peuvent également posséder une configuration en série, dans laquelle seul le moteur électrique entraîne les roues, et le moteur à essence fonctionne principalement comme un générateur d’électricité en cas d’épuisement de la batterie (c’est le cas de la BMW i3 et de la Chevrolet Volt).

Les hybrides micro
De nouveaux modèles embarquent un certain degré d’électrification, le plus connu d’entre eux étant l’activation démarrage/l’arrêt. De plus grandes batteries peuvent également fournir un couple moteur et alimenter les systèmes de sécurité afin d’assister le conducteur. Une technologie qui intéresse de plus en plus les constructeurs : la batterie 48 volts peut aussi offrir les avantages de l’électrique à la consommation de carburant.

Les voitures 100% hybrides
Ce sont les véhicules hybrides les plus connus en France. Ils fonctionnent à l’électricité pendant un certain temps, notamment lorsque la voiture roule à faible vitesse et à faible accélération. Les systèmes hybrides grand public les plus remarquables sont développés par Ford, Hyundai, General Motors et Toyota.

Les hybrides rechargeables
Comme nous l’avons vu, les hybrides rechargeables ressemblent en tous points aux hybrides classiques, à la différence près qu’ils se rechargent sur une borne de recharge afin de faire fonctionner le moteur. Ces voitures hybrides tirent d’abord parti de leur autonomie électrique entre 15 et 40 km, puis passent en fonctionnement hybride normal. Pouvant fonctionner en parallèle ou en série, ces véhicules s’adaptent à davantage de trajets et de contextes d’utilisation.

Quelle voiture hybride choisir ?

La voiture hybride est sans doute la plus populaire des voitures dites « propres », et respectueuses de l’environnement. L’on en a déjà vu sur les routes : il s’agit le plus souvent de modèles Toyota Prius. Mais il faut dire que les voitures hybrides ne se ressemblent pas toutes ; elles ne fonctionnent pas de la même façon. En 2018, le marché français de l’hybride a bondi de 30,4%, à en croire les 106 366 unités vendues à la même année. Les modèles pullulent donc chez les concessionnaires comme sur les sites de vente d’automobiles. De même, le marché se porte en meilleure forme par rapport à 2017, malgré la suppression de l’aide à l’achat de voiture hybride. Alors, quel est le modèle le plus populaire du moment ? Quelle voiture hybride est la mieux adaptée à vos besoins ?

La Toyota C-HR Hybrid pour économiser du carburant

Toyota C-HR Hybrid
Toyota C-HR Hybrid

Le plus petit SUV de Toyota est particulièrement économe en carburant sous sa forme hybride : un moteur à essence de 1,8 litre alimente la voiture la plupart du temps, qu’un petit moteur électrique seconde lors de vos trajets urbains. Grâce à sa faible émission de CO2 et à son confort de conduite optimal, le C-HR Hybrid convient parfaitement aux conducteurs en proie aux embouteillages, ainsi qu’à ceux qui effectuent des trajets travail-maison.

La Toyota Yaris Hybrid 2016 : compromis entre compacte et hybride

Si vous êtes en quête d’un véhicule hybride moins cher que le C-HR mais qui porte toujours un capot estampillé Toyota, optez pour la Yaris Hybrid. Offrant un parfait compromis entre l’agilité de la compacte et l’efficacité de l’hybride, cette Toyota hybride embarque un généreux équipement de série ainsi qu’un intérieur spacieux et pratique.

La BMW i8 pour consommer moins sans compromettre la performance

BMW i8
BMW i8

Si les deux premières voitures de cette liste offrent un compromis entre pratique et économie de carburant, la BMW i8 va plus loin en proposant le plaisir de conduire sur toutes les routes. Sous son allure ludique, cette voiture de sport hybride rechargeable offre toute une panoplie de technologies de pointe pour vous fournir un kilométrage décent ainsi qu’une faible émission de carbone. Considérez tout simplement l’i8 comme une alternative moins chère aux modèles haut de gamme comme les Porsche 911 et Audi R8.

La Toyota Prius, le pionnier de l’automobile propre

Toyota Prius
Toyota Prius

La Prius est certainement l’un des leaders de l’automobile à faibles émissions CO2 et, dans sa forme la plus récente, elle peut rivaliser directement avec les citadines et breaks comme la Ford Focus et la Volkswagen Golf. Bien entendu, la Prius 2017 consomme encore moins de carburant que son prédécesseur, tandis que son habitacle reçoit davantage d’améliorations pour être plus spacieux et mieux abouti.

La Mercedes-Benz Class S S560e

Class-S-S560e
Class-S-S560e

Cette fois-ci, le constructeur allemand a choisi de combiner faibles émissions avec le confort d’une voiture de luxe. Le résultat est la S560e, une voiture hybride qui conserve tout ce que nous aimons de la Classe S classique, comme sa grande autonomie et son intérieur luxueux. À ces deux caractéristiques, Mercedes-Benz a ajouté un moteur essence V6 de 3,0 litres sous le capot, associé à un moteur électrique. Désormais, nous pouvons parcourir environ 40 km en utilisant uniquement l’énergie électrique, d’autant que celle-ci est également performante dans la gestion des accélérations. Cette Classe S est un hybride rechargeable, que vous pouvez donc recharger à partir d’une borne de recharge à domicile ou dans les stations-services.

La Honda CR-V Hybrid

Honda CR-V hybrid
Honda CR-V hybrid

Le tout nouveau SUV de Honda offre un excellent habitacle pour les passagers et les bagages, et sa version hybride, associant un moteur essence de 2,0 litres à un moteur électrique, nous réserve ici plein de surprises. Quoi qu’il en soit, la CR-V hybride est la plus efficace que vous puissiez acheter, même si la Toyota RAV4 hybride vous en coûtera encore moins.

La Hyundai Ioniq

Voiture électrique Hyundai Ioniq
Ecolo Auto

L’Ioniq est un choix hybride idéal, qui offre un compromis entre le coût à l’achat et l’expérience de conduite rassurante. À l’époque des débats sur la pollution du diesel, l’Ioniq bouleverse le marché de l’automobile grâce à un argument de vente irréprochable : l’élimination progressive de l’émission CO2. D’ailleurs, cette voiture hybride est bien plus pratique et plus intelligente à l’intérieur que son principal rival, la Toyota Prius.

La Toyota Corolla Hybrid

Toyota Corolla Hybrid
Toyota Corolla Hybrid

Toyota est à bien des égards le leader incontesté du marché des voitures hybrides. Avec cette mouture de la fameuse Corolla, le constructeur japonais propose une configuration assez modeste de 1,8 litre, mais qui offre déjà une accélération décente dans la plupart des situations. Une deuxième motorisation est également proposée pour séduire les plus exigeants : un puissant moteur de 2,0 litres qui épouse parfaitement les caractéristiques du moteur électrique.

La Volvo XC90 T8

Volvo XC90 T8
Volvo XC90 T8

Nous avons là certainement la plus populaire des voitures hybrides jamais commercialisées en France. En effet, la version hybride rechargeable de la Volvo XC90 cache bien son jeu : il s’agit, en fait, du seul SUV hybride rechargeable à 7 places sur le marché. Et pour couronner le tout, c’est aussi le XC90 le plus rapide du parc auto de Volvo, sans pour autant compromettre ce qui a séduit les partisans de la marque : un intérieur luxueux et un coffre spacieux.

La BMW Series 5 530e

BMW Series 5 530e
BMW Series 5 530e

Nommée à plusieurs reprises comme la « voiture de l’année en 2017 », la Series 5 530e a battu sans coup férir l’Audi A6 et même la Jaguar XF. La version hybride plug-in 530e peut parcourir environ 35 km sur l’énergie électrique seule, ce qui la rend idéale pour vos déplacements quotidiens. Officiellement, c’est aussi la voiture hybride estampillée BMW qui consomme le moins de carburant.

Les dernières nouvelles

Toyota veut équiper la prochaine Prius de panneaux solaires

Toyota veut équiper la prochaine Prius de panneaux solaires

Branche toi -
BMW électriques : le compositeur Hans Zimmer s’est chargé des sons

BMW électriques : le compositeur Hans Zimmer s’est chargé des sons

Branche toi -
La Tesla Model 3 est-elle la voiture la plus sûre jamais construite ?

La Tesla Model 3 est-elle la voiture la plus sûre jamais construite ?

Branche toi -

Plus de guides d'achat

La liste des véhicules électriques disponibles au Canada

La liste des véhicules électriques disponibles au Canada

Branche toi -
Guide des VTT à assistance électrique

Guide des VTT à assistance électrique

Branche toi -
Guide : les voitures électriques d’occasion

Guide : les voitures électriques d’occasion

Branche toi -

Populaires

Sono Sion : la première voiture électrique rechargeable à l’énergie solaire

Sono Sion : la première voiture électrique rechargeable à l’énergie solaire

Branche toi -
Le pick-up électrique de Tesla coûterait moins de 50 000 dollars

Le pick-up électrique de Tesla coûterait moins de 50 000 dollars

Branche toi -
Énergie propre : et si la prochaine source était la neige ?

Énergie propre : et si la prochaine source était la neige ?

Branche toi -

Branche toi

Branche toi diffuse de l'actualité, des guides et des tests reliés aux véhicules électriques, hybrides, hydrogènes et alternatifs