All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Énergies renouvelables : l’univers, prochaine source fiable ?

Par Branche toi – le dans Actualités

Nous ne nous rendons forcément pas compte, mais la Terre regorge de trésors et possibilités. Une recherche récente le confirme. En orientant une diode à semi-conducteur infrarouge vers le ciel, des chercheurs sont arrivés à une conclusion très prometteuse pour l’avenir : la capacité de produire de l’électricité de nuit. Les différences de température que l’on trouve entre la Terre et l’Univers seraient aptes à recharger des « panneaux solaires inversés » en électricité.

De l’électricité grâce au froid de l’univers

« L’immensité de l’Univers est une ressource thermodynamique » selon Shanhui Fan, chercheur à l’Université de Stanford (États-Unis). En perpétuelle recherche de solution et de possibilité qui pourra révolutionner le monde, ce chercheur et son équipe affirment qu’il est possible de produire une quantité suffisante d’électricité à partir du froid qui règne dans l’Univers. Ou plus exactement, à partir de la différence de température que l’on retrouve entre la Terre et l’espace. Serait-ce un espoir pour une nouvelle source d’énergie renouvelable ? Les résultats vont dans ce sens !

Pour comprendre ce que cela implique, une petite explication sur le fonctionnement des panneaux solaires photovoltaïques s’impose. Ces derniers sont, en fait, capables de produire une quantité suffisante d’électricité grâce à l’énergie envoyée vers la Terre par le Soleil. L’idée des chercheurs n’est pas si loin. Par contre, ce sera l’énergie captée grâce à la chaleur qui quitte la surface de notre planète qui sera source d’électricité.

Quelques petites contraintes sont à prévoir

Mais pour ce faire, une différence de température conséquente est nécessaire. Ce qui est loin d’être gagné, pour le moment. Selon un autre chercheur, Masashi Ono : « Nous sommes encore loin d’avoir obtenu des résultats approchant de ce que la théorie prévoit ». Pour le moment, les chercheurs peuvent générer 64 nanowatts par mètre carré sur le « panneau solaire inversé ». L’objectif est d’atteindre, prochainement, 4 watts par mètre carré. Ce qui est, précisons-le, encore assez faible si l’on compare aux panneaux solaires classiques et ses 100 à 200 watts par mètre carré.

Les dernières nouvelles

Au Canada, une centrale va absor­ber autant de CO2 par an que 40 millions d’arbres

Au Canada, une centrale va absor­ber autant de CO2 par an que 40 millions d’arbres

Le pick-up électrique de Tesla coûterait moins de 50 000 dollars

Le pick-up électrique de Tesla coûterait moins de 50 000 dollars

Convertir sa voiture à l’électrique, ce sera bientôt possible ! 

Convertir sa voiture à l’électrique, ce sera bientôt possible ! 

Plus d'actualités

Apple se lance à fond dans les énergies renouvelables

Apple se lance à fond dans les énergies renouvelables

Les coûts de production de l’énergie renouvelable en baisse constante

Les coûts de production de l’énergie renouvelable en baisse constante

Énergie propre : et si la prochaine source était la neige ?

Énergie propre : et si la prochaine source était la neige ?

Populaires

Tesla : un super station capable de recharger 1500 voitures par jour

Tesla : un super station capable de recharger 1500 voitures par jour

Nissan Leaf : son prix dégringole sur le marché d’occasion

Nissan Leaf : son prix dégringole sur le marché d’occasion

Toyota veut équiper la prochaine Prius de panneaux solaires

Toyota veut équiper la prochaine Prius de panneaux solaires

Branche toi

Branche toi diffuse de l'actualité, des guides et des tests reliés aux véhicules électriques, hybrides, hydrogènes et alternatifs